Course sur route, et alors !

Course sur route, et alors !

Dimanche 23 janvier 16H00, la corrida de Trets est terminée, la fatigue de la semaine et de la journée se fait sentir lourdement et je suis un peu déçu de ne pas avoir approché les 400 coureurs sur la Corrida. En face toujours les mêmes critiques sur la course…

Lundi matin, après une très longue et bonne nuit réparatrice, je me réveille avec les idées claire et après une brève analyse de la course, le bilan de celle-ci n’est finalement pas si mal et je dirai même que pour une petite ville comme Trets, beaucoup s’en contenteraient. Car courir un 23 janvier sous une température de -7°, pas mal de coureurs occasionnels doivent rester sous la couette, pas vous ?

 Ah oui, c’est vrai, la date. En janvier fait froid et en été fait chaud (Bonjour M. Lapalisse). Nous sommes une course jeune, il faut faire notre trou. Tout le monde aimerait organiser sa compétition entre mai et juin mais le calendrier est ainsi fait qu’il n’y a que 8 à 9 weekend à ce moment de l’année. Et puis le coureur à pied aurait-il vocation à courir que l’été ? La Prom’Classic se fait bien début janvier ?

Certains n’aiment pas faire 2 boucles et courir sur le bitume. J’ai entendu la semaine dernière sur « La Boucle Gardannaise » que les côtes étaient trop dures. J’ai entendu sur le 10km d’Hyères qu’il était trop monotone. Et en vrac sur diverses courses, que le ravitaillement est mauvais, l’organisation nulle, le bouquet de fleur est plus petit que celui de ma voisine que… Faudrait-il faire une compétition par coureur ? Car finalement faire une compétition c’est courir pour se dépasser, pour atteindre un objectif fixé. Ma vision de la course à pied c’est de courir, autant que possible, d’un point à l’autre au plus vite. Et pour cela seul l’entrainement et une course étalon (toujours la même) peut vous donner votre évolution.

A l’heure où les Trails et courses nature sont à la mode, faudrait-il stigmatiser les courses sur route ? Je suis le premier à me régaler, à l’entrainement, sur une monotrace de la St Victoire ou du Régagnas, à apprécier une course nature comme « La Bandol Classic » ou même crapahuter sur un Trail. Ce qui est dommage, c’est que les nouveaux coureurs oublis que la base de la course a pied c’est la piste, le cross et les courses sur route. Plutôt que de marchoter pendant des heures à la queue leu leu sur des sentiers en ayant comme seul spectacle le dos du coureur devant, s’ils avaient passés des heures à travailler la VMA ils seraient devant. ATTENTION ! Loin de moi de faire le procès du Trail, j’ai un grand respect pour les Traileurs est une immense admiration pour ses champions qui d’ailleurs viennent souvent de la piste et de la route.

Tout ça pour dire que la Corrida de Trets restera la Corrida de Trets car la Foulée Aurélienne a décidée de garder cette tradition de course sur route, de continuer à faire évoluer ses coureurs sur la discipline qu’ils désirent (Route, Trail, Nature ou Jogging). Il y a bien d’autres courses nature et autres, n’enlevons pas les quelques courses sur route qu’il nous reste.

Il serait bien sur envisageable de faire une 2éme manifestation plus nature, mais seriez-vous prêt a vous remobiliser ?

{jcomments on} 

Plus d'articles...

Devise